plis_br plein écran

Ça fait pas un pli…

« Oui, alors, on voudrait faire un dépliant 3 volets, enfin avec 3 plis (sic)… avec un rabat, quoi »… Pas toujours évident de s’entendre sur le sens et le nombre des plis… au téléphone, avec un fournisseur, notamment ! C’est en pensant à ces conversations dignes de Ionesco, que tout le monde a eues au moins une fois, que nous avons pensé utile de synthétiser les notions de bases du pliage de documents imprimés…

On distingue donc 2 grandes catégories de plis :

  • Le pli croisé : chaque pli est perpendiculaire à l’autre. Ce pli permet de former des cahiers, unité de base de la réalisation d’une brochure ou plaquette.
  • Le pli parallèle : chaque pli est parallèle au précédent. C’est à partir de ce pli de base que l’on réalise la plupart des façonnages, hormis pour les brochures.

À partir du pli parallèle, on peut réaliser différents types de pliages standards :

  • Le pli roulé : le pli est réalisé toujours dans le même sens vers l’intérieur de la feuille. C’est le pliage de la plupart des dépliants.
  • Le pli fenêtre : 2 plis parallèles sont effectués.
  • Le pli portefeuille : les 2 plis du pli fenêtre sont repliés sur eux-mêmes, avec un pli parallèle symétrique.
  • Le pli acordéon : les plis parallèles sont réalisés alternativement recto/verso. C’est le pliage utilisé pour les cartes.
  • Le pli économique : en réalisant un pli parallèle sur le premier pli on obtient 4 volets. Pas très pratique, question chemin de fer, mais ça permet tout de même de réaliser un 8 pages sans brochage.

Comme ça, la prochaine fois que l’on parlera de votre projet de dépliant, on pourra frimer, vous comme nous !

Laisser un Commentaire

 

Restez informé(e)s

Rendez-vous sur notre plate-forme Web pour vous inscrire à nos newsletters !
J’y vais !

Plate-forme Web

Visitez et découvrez nos services web

Studio-Magellan.NET

ouvrir